L’allié de Bachar al-Assad, Vladimir Poutine  posant son véto sur l’investigation de l’ONU, considéré désormais comme « Problème » par Donald Trump. 

Donald Trump remettant aux jours les actes commis par la Russie en Crimée qui réinstalle un climat de tension entre les deux puissances.

Au milieu de tout ça plus de 20 enfants sont morts et 100 hommes et femmes sont déjà décédés et beaucoup en état critique, la réutilisation de cette arme serait-elle une porte ouverte à une guerre chimique ?