Cette semaine, sur la place de la Republique à Paris, les pompiers de toute la France se sont montré très bruyants.Sirènes, fumigènes et pétards étaient présents pour avertir. Les sapeurs pompiers se battent pour dénoncer leur détresse. Manque de personnel:Alors qu'en 1990, un camion contenait 8 sapeurs pompiers, ils sont aujourd'hui 4 mais les interventions ont, elles, augmentées de 21 % en dix ans. Ils témoignent également d'une détérioration de leurs conditions de travail, influançant sur la qualité du service rendu.André Gorreh, responsable de la fédéraion interpelle les candidats à la présidentielle: les interventions sont de plus en plus longues s'allongeant d'1 minute et 8 secondes ce qui correspond à 10% de survie en moins. il est effectivement temps de tirer la sonnette d'alarme! (libération et figaro du mercredi 15 mars)